shutterstock_157219337.jpg
Rechercher
  • Olivier Andrieux

Bientôt 5 mois post confinement !

Dernière mise à jour : févr. 28

Bientôt 150 jours après la sortie de confinement et d’énormes disparités économiques sont à observer selon les secteurs d’activité.




Certains domaines bénéficient d’un effet d’aubaine ou plus positivement d’une offre adaptée à la situation (ventes de vélos, informatique, vente en ligne, etc.). Certains n’ont malheureusement aucune visibilité sur une reprise éventuelle. L’incertitude y est quasi-totale, rendant par moment notre business model ‘’inapproprié’’. Le chef d’entreprise, souvent très seul, peut être confronté à des phases de doute, de sinistrose ou plus violement de peur… Pour beaucoup, cette épreuve a surtout révélé les failles de nos organisations… Fragilité de la collaboration, de la communication, du sentiment d’appartenance, de l’offre. L’urgence du moment et la capacité d’adaptation des décideurs ont permis de revisiter positivement certains modes de fonctionnement. Cette belle agilité est à souhaiter pour les futurs chantiers à venir. Au niveau de l’individu, le confinement a été pour beaucoup une période propice à la prise de conscience notamment de nos besoins fondamentaux. Une introspection pour mieux se connaître et vivre plus en harmonie. Ce phénomène a et aura un impact sur la gestion des collaborateurs dans l’entreprise. C’est une certitude. Aussi ne serait-ce pas l’occasion, dans cette période de ‘’flottement’’ si particulière, de revisiter les fondamentaux de son entreprise à savoir son identité, son ambition, ses valeurs profondes, ses nouveaux atouts à bâtir ? Cette démarche pourrait être un début de réponses internes à ce tsunami économique. Réaligner les équipes vers un sens et un but commun est le meilleur moyen d’obtenir leur adhésion, leur motivation et de leur donner un cap si nécessaire dans cette tempête économique. Le XXI siècle sera probablement celui du sens dans l’entreprise aussi posons-nous dès à présent pour bâtir des fondations solides et ainsi obtenir l’engagement des collaborateurs et un souffle durable pour nos sociétés. Et vous ? indépendant, chef d'entreprise, comment envisagez-vous la suite ?

7 vues0 commentaire